Notre histoire

jean-joseph-delvauxhistoire
C’est dans les racines profondes de la culture de la terre et de l’élevage que Jean-Joseph Delvaux, a puisé l’intelligence, la compétence et la volonté continuelle de construire la S.A. J.J. Delvaux telle que nous la connaissons aujourd’hui.La maîtrise des techniques de transformation de viande mais aussi et surtout une connaissance fine de la filière viande lui ont permis de développer sa société tout en restant à l’écoute de ses clients. En effet, avant d’être administrateur d’une société grossiste en viande et charcuterie, Jean-Joseph Delvaux est agriculteur, et c’est bien de là que démarre l’histoire de son entreprise et fait sa différence.Au milieu des années 80, Jean-Joseph reprend la ferme familiale avec la conviction qu’il faut se diversifier pour survivre. C’est au coeur du village de Temploux, sur le site familial de la Ferme de l’Arsouille, qu’il crée tout d’abord une boucherie à la ferme.

A cette époque, il travaille avec seulement trois collaborateurs. On y vend des viandes découpées en provenance des animaux de la ferme, des jambons salés, des pommes de terre,…
Une partie de ces produits est déjà destinée aux collectivités dont, notamment, deux hôpitaux namurois.

Aujourd’hui, la S.A. J.J. Delvaux, transforment 40 tonnes de viande (porc, veau, agneau, volaille) par semaine et livrent 70% des hôpitaux wallons, mais également des écoles, maisons de repos, cantines d’entreprises, restaurants,…
Au quotidien, 45 collaborateurs s’activent à répondre aux demandes des collectivités wallonnes, bruxelloises et même françaises.

Quelques dates :

  • 1982 : Jean-Joseph Delvaux reprend la ferme familiale
  • 1987 : constitution de la « Société coopérative DELVAUX J.J.  »
  • 1991 : création de la Société anonyme J.J.DELVAUX
  • 1992 : inauguration des nouvelles installations conçues selon des règles d’hygiène très strictes
  • 1995 : agrégation B 344 H accordée à la société en tant qu’atelier de fabrication de viandes hachées et de préparation fraîches à base de viandes d’animaux de boucherie
  • 2004 : extension et modernisation de locaux sociaux (réfectoire, vestiaires, …)
  • 2006 : installation d’une nouvelle salle de haché et de découpe pour la volaille
    Grâce à ces transformations, trois nouveaux agréments sont accordés à la société :
    UD 344 : autorisant la découpe de viandes fraîches, de volailles et lapins
    UD 344 H : pour la fabrication de préparations de viandes à base de viandes fraîches, de volailles et de lapins
    KF 344 : pour le ré-emballage et l’entreposage de denrées alimentaires réfrigérées et surgelées
  • 2011 : la famille Borremans, rachète la société J.J. Delvaux tout en assurant son indépendance.